"... J'emprunte les ruelles, pour l'air plus respirable, les sons plus étouffés mais surtout pour les images car je sais que c'est de là que les scènes de l'ordinaire, en quête de fantaisie, se dévoilent au passant attentif..."

_Extrait d'interview pour la rubrique Artissimo du magazine CDG développement.

 
 

SUR INSTAGRAM

@fvrigny